• Jane Austen - Orgueil et Préjugés


    Jane Austen - Orgueil et Préjugés

    J'ai vraiment beaucoup aimé la collection Omnibus. La couverture est souple et le livre est agréable à lire. Cette édition a, en plus, l'avantage de réunir 4 romans de Jane Austen pour un moindre coût.

    Je ne connaissais cet auteur que de nom, et je regrette vraiment qu'elle ait peu d'ouvrages à son actif: 9 romans dont 2 inachevés + les Juvenilia...

    L'histoire:

    Dans un petit village de l'Angleterre, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L'arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Elisabeth et Jane dans des affaires de coeur tumultueuses...

     

     

    Me voici devant le plus classique et le meilleur livre que j’ai lu.

    Lorsque j’en ai entendu parler, je me disais qu’il fallait que je le lise, tout en redoutant de le trouver long et ennuyeux.
    Étant plus habituée aux livres avec un minimum d’action, la vie sentimentale des demoiselles du début XIX° ne m’intéressait pas plus que ça.

    Les premières pages m’ont fait l’impression d’un récit un peu emphatique, voire compliqué avec ses phrases de 4-5 lignes mêlant plusieurs sujets, souvenirs et actions.
    Néanmoins, l’intrigue me captivant, je n’ai pu lâcher le livre.
    Il n’y pourtant pas ou peu d’action dans cette histoire !
    Les pages défilant, le style de Jane Austen me parut plus simple, et harmonieux.

    Tout se passe au niveau des dialogues, des descriptions et des personnages qui sont admirablement bien campés : une Elizabeth pleine d’esprit mais un peu méjugeante, et un Darcy droit et embarrassé… pour ne citer qu’eux !!

    L’histoire ne manque pas d’humour et à plusieurs reprises, nous sourions (voire rions) de certaines situations ou répliques.Mais l’intérêt du livre se situe tout autre part.
    Car, ce que l’auteur a vraiment voulu dépeindre, outre la situation amoureuse d’Elizabeth et Jane, c’est tout le carcan social de l’époque (début 1800).
    Elle en parle avec affliction, tout en gardant un certain respect des traditions, peut-être désuètes, du moment. Mais elle se garde bien de donner des leçons et ne cherche pas, à tout prix, à se faire des partisans : elle en rit (à défaut d’en pleurer).
    Que n’est-il pas difficile en 1796 d’être moyennement bien née (fille d’un gentleman, mais pas très riche) et de trouver un mari à la hauteur de ses espérances et des conventions sociales.

    Il est fabuleux de voir avec quelle finesse l’auteur décrit les relations sociales entre les différentes familles en place, souvent tributaire du moyen de locomotion (on avait des relations avec ses voisins, sa famille, et les quelques personnes qui venaient en vacances à côté de chez vous. En dehors de cela, on ne connaissait personne, si ce n’est par ouï-dire).

    Ce récit est construit et très réfléchi.

    Jane Austen fait bien attention à chaque détail et ne décrit que ce qu’elle connaît, ne s’aventurant jamais sur des domaines où elle aurait pu se tromper.
    C’est en partie ce qui donne toute sa profondeur à ce roman : on peut largement s’identifier à ces héros qui vivent dans cette campagne que nos pieds ont ou peuvent fouler.

    Ce roman est très moderne de par son style.
    C’est peut-être pour cette raison qu’il n’a connu que peu de succès du vivant de l’auteur et pendant presque 100 ans.
    Son style est vif, plein d’ironie et d’humour.

    Son héroïne principale a du caractère et le montre avec un humour malicieux et une certaine vivacité d’esprit (« - Quel âge avez-vous donc ? - Votre Grâce doit comprendre, répliqua Elizabeth en souriant, qu’avec trois jeunes sœurs qui vont dans le monde, je ne me soucie plus d’avouer mon âge. »).
    Les personnages évoluent tout au long du livre.

    Elizabeth apprend à mettre ses préjugés de côté, Darcy ravale son orgueil, Jane apprend à être un tout petit peu plus démonstrative en amour, la famille Bennet ne se laisse plus abuser par Wicham (même si Mr Bennet garde une certaine affection pour lui). Et il en va ainsi de tous les personnages.

    Une des choses qui m’a le plus marqué dans ce récit, est l’affection profonde que se vouent les deux sœur (Jane et Elizabeth).
    Opposées de caractère et de goûts, elle partage pourtant tous leurs secrets et arrivent toujours à se mettre d’accord.
    L’une pondère l’autre, l’autre ouvre les yeux de la première. Elles sont un tout, d’une complémentarité exemplaire.
    Et quelque soit leurs opinions divergentes, elles se prouvent à tout moment l’affection qu’elle se porte (les 3 miles à pieds pour aller voir sa sœur malade, les lettres échangées pour se réconforter etc).

    Je crois que tout ceci en fait un roman admirable.

     

     Jane Austen - Orgueil et Préjugés

      

     

     

    Livre lu dans le cadre des Challenges:

    http://www.livraddict.com/blog/wp-content/uploads/2009/11/CHALLENGE-LIVRADDICT-2010-BANNIERE1-300x240.jpg  Livraddict 2o1o (2/5) et 

    http://ekladata.com/kly5RcqcS80cfzZnNGXjZmpan_w.jpg  English Classic (1/2)

     

    Autres articles que le sujet:

    - Les Chroniques d'Isil

    - Le Potinoir de Doriane

    - Blog-O-Book

    - Les Escapades Culturelles de Frankie

    - Le blog littéraire de Séverine

    - Les Nuitées de Leyla

    - Melleaurel

     

     

    Petit rajout:

     

    Jane Austen - Orgueil et Préjugés


    Je viens de regarder le film issu de ce livre. La version de Joe Wright (2oo5) avec Kiera Knightley.

    Et qu'elle ne fût pas ma déception!!

    Ayant lu le livre il y a peu, j'ai gardé en mémoire la plupart des scènes, avec précision. Et je peux dire que dans ce film, tout est bâclé et mauvais!

    Les personnages sont inscrits dans une caricature que l'on se fait de la vision du passé.

    Ceux de Jane Austen
    sont appuyés, mais pas aussi mauvais et vulgaires!
    Les scènes sont modifiées ou coupées!

    - Lorsqu'Elizabeth rencontre Miss de Bourgh et sa mère Lady Catherine (lors de la visite chez son cousin Mr. Collins et Charlotte), Mr Darcy ne devrait pas être là!

    - Lorsque Darcy donne la lettre à Elizabeth, ils se promenaient normalement tous les deux dans le jardin. Lizzie lis cette lettre dehors, assise dans le jardin...

    - Exit tout le passage où Jane est à Londres et rencontre Miss Bingley!

    - On nous explique pas qui sont les amis et famille qui passe chez les Bennet: les  Forster qui amène Lydia à Brighton avant sa fugue et les Gardiner avec qui Elizabeth a beaucoup d'affinité et avec qui elle part " en vacances" pour le Derbyshire. Personnellement, je m'y suis un peu mélangé les pédales...

    - La scène où Lyzzie apprend que sa soeur a fugué est...  j'ai envie de dire pathétique et très mal jouée.

    Dans le livre, nous voyons une Elizabeth beaucoup plus humble qui ne réclame pas l'aide de Darcy par ses yeux implorants. Beaucoup plus fière et blessée en même temps que ce jeu théâtrale de Keira Knightley.

    J'en passe et des meilleurs...

    La manière de s'exprimer de certains personnages font pitiés: les 2 jeunes soeurs d'Elizabeth ressemblent plus à de vulgaires pétasses modernes (pardonnez-moi l'expression) qu'à des filles " frivoles, superficielles et ignorantes" de l'époque.

    Wikipédia l'explique ainsi: "Il  [Joe Wright?]  modernise les réactions et les attitudes des personnages, les rendant plus compréhensibles à un jeune public contemporain".

    Je trouve honteux voire inadmissible ce "rabaissage" de culture: quelle est cette nouvelle mode de faire des films, des livres et autres "plus moderne" pour que le public le comprenne mieux?!

    Cela ne permet nullement d'élever son QI que de présenter des œuvres simplifiées!

    Nous prennent-ils tous pour des moutons incapables de réfléchir par nous-même? ou nous mettent-ils dans le lot "culture de base, pas très intelligent" pour faire plus d'argent?

    Parce que, c'est sûr, plus le film est basique, moins il y a de questionnement, plus il y aura de monde pour aller le voir (ben oui, calculons: vous et moi intelligentes car nous voulons absolument voir l'oeuvre de Jane Austen mis à l'écran et tous les péquenots de base qui ne savent même pas qui est Jane Austen mais qui veulent voir un film léger sur une histoire d'amour, sans réfléchir... Non, toi qui lis ce billet, tu n'es pas un péquenot. Un péquenot n'aurait même pas idée de lire ou de chercher des infos sur P&P...).

    Bref...

    La famille Bennet, présenté comme unie, ne l'est pas vraiment dans le livre:
    Mr Bennet raille volontier sa femme et ses 2 plus jeunes filles (Kitty et Lydia).
    Jane et Elizabeth font "bande à part" en étant plus raffinées, plus jolies et plus respectueuses des conventions.
    Et Mary est sans doute le vilain petit canard...
    Mrs Bennet est presque "raisonnable" dans ce film alors que dans le livre, elle est décrite comme
    idiote, vantarde et égoïste, la même personnalité que sa fille Lydia au même âge.
    Mr Collins largement plus pompeux voire pédant.
    Giordana Darcy est présentée, dans le livre comme extrêmement timide, rougissante et donc peu bavarde. Dans le film, elle se jette au coup d'Elizabeth sans la connaître et regarde les 2 personnages d'une manière équivoque ce qu'elle n'aurait jamais osé faire sous la plume de Jane Austen.
    Wikham est complètement effacé alors qu'il est le principal responsable de la discorde en Darcy et Lyzzie.
    Les sentiments de Lyzzie à son égard et leurs échanges font partie intégrante de la construction de l'histoire.
    Exit dans le film: pas assez intéressant sans doute...

    Et malgré mon penchant pour Kiera Knightley, je ne la trouve pas très bonne: trop vulgaire. Très bien pour l'Elizabeth de "Pirates de Caraïbes", mais pas pour l'Elizabeth de Jane Austen.

    Le seul personnage qui en vaille un peu la peine est Darcy (Matthew MacFadyen) qui relève le jeu des autres acteurs.
    Son visage expressif montre bien ses sentiments complètement bouleversés losqu'il demande une première fois sa main à Elizabeth qui refuse.

    - remarque 1: il dit un truc du genre "acceptez-vous MA main?". Il me semblait que l'on disait l'inverse: "je vous
    demande VÔTRE main" http://illiweb.com/fa/i/smiles/confused.png

    - remarque 2: cette scène est censée se passer à l'intérieur, dans la maison des Collins alors absent... Bon, je dois reconnaître que cette scène sous la pluie est beaucoup plus intense (donc plus moderne car Jane Austen restait très chaste dans ses romans et vous n'y verrez aucun baiser!). Mon coeur a battu la chamade à ce moment-là, lorsque Darcy l'a regardé dans les yeux, exprimant la force de ses sentiments par un simple regard (c'est bien dit, hein?)

    Le seul truc dommage avec lui, c'est qu'il a été "affadi" je trouve: le Darcy Austennien est beaucoup plus hautain et embarrassé que le Wrightien...

    Les sentiments des 4 héros principaux (Jane & Bingley, Darcy & Lizzie) sont complètement bâclés: il n'y a aucune évolution! Un coup c'est non, un coup c'est oui http://illiweb.com/fa/i/smiles/suspect.gif

    Le roman dure 15 mois, le film nous fait à peine sentir 1 saison...

    Enfin bref, je suis sûre que si je reprenais le film scène par scène, tout en ayant le bouquin dans la main, j'aurais la critique lourde... dommage.

    Vivement que je dégotte la minie-série Britannique de 1995, avec Colin Firth.   qui serait, selon les adeptes, la meilleure adaptation qui soit... (^_^)

     

     

    Màj du 25 Janvier 2o1o:

    http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/63/86/73/18827217.jpg
    Voici un film "à regarder absolument".
    Cette histoire, c'est celle de Jane Austen elle-même.
    Sorti le 17 Octobre 2oo7, ce film raconte la biographie romancée de l'auteur.

    Résumé:

    En 1795, Tom Lefroy, un jeune Irlandais immature et noceur, est envoyé par son riche oncle et tuteur chez des cousins du Hampshire, dans l’espoir qu’il y acquerra un brin de sagesse.
    Son arrivée ne passe pas inaperçue auprès de la jeune Jane Austen, écrivaine du dimanche et fille d’un modeste pasteur.
    D’abord rebutée par les mauvaises manières du jeune hôte de ses voisins, Jane se laisse peu à peu conquérir par les attentions de ce dernier à son égard.
    Cependant, les conventions sociales les empêcheront d'être ensemble.
    En effet, à cette époque, les mariages se basaient plus sur l'argent que sur le réel amour.
    Ainsi, leur pauvreté réciproque et les pressions familiales finiront par les séparer...

     

     Bien, sûr, il faut se dire que ce n'est qu'une fiction "possible" de la vie de Jane Austen.
    Car il n'y a pas de véritables preuves de cette merveilleuse et tragique histoire d'amour.
    Seule une amitié certaine liait Jane et Tom Lefroy, ainsi qu'elle l'écrit dans ses lettres adressés à sa soeur Cassandra.

    Malheureusement, cette dernière aura brulé une grande partie de la correspondance avec sa soeur et aura dissumulé beaucoup de passage des lettres qui lui restait relatant certains évènements de la vie de Jane.
    On sait, par ces quelques lettres, que Jane Austen aura rencontré un certain Tom Lefroy autour de Noël 1795 et qu'il est le sujet principal d'une des lettres du 1o Janvier 1796. Cassandra peut alors lire ceci:

    « [...] je n’ose t’avouer comment nous nous sommes comportés, mon ami irlandais et moi…Imagine-toi tout ce qu’il y a de plus extravagant et de plus choquant, dans notre manière de danser et de nous tenir à table… Cependant, je ne peux me donner en spectacle qu’une seule fois encore, parce qu’il quittera bientôt le pays. Je peux t’assurer que c’est un jeune homme extrêmement courtois, beau et agréable. Et c’est un grand admirateur de Tom Jones. »

    Par la suite, d'autres lettres faisant état du jeune homme arrivent jusqu'à Cassadra:

    «  Je brûle d’impatience en pensant à ce bal, dans la mesure où je m’attends à recevoir une demande en mariage de la part mon ami, au cours de la soirée. J’y répondrai cependant par un refus,[...] »

    Il faut savoir que, pour l'époque, parler de Tom Jones (œuvre de Henri Fielding) sous-entendait une grande proximité et complicité entre les deux jeunes gens. Ce roman, évoquant la fornication et le péché de chair, était, en effet, considéré comme scandaleux et n'aurait certainement été abordé par des inconnus.
    Une dernière lettre, faisant référence à son ami, montre a quel point Jane était attaché à Ton Lefroy:

    « Voici finalement venu le jour où je flirterai avec Tom pour la dernière fois et lorsque tu recevras cette lettre, tout sera terminé. Mes larmes ne cessent de couler tandis que je t’écris, tant cette pensée me remplit de mélancolie. »

    Le film est donc plutôt proche de la réalité sauf pour une scène:
    Jane n'a certainement jamais fugué avec son amoureux.
    Bien avant cela, Tom fut éloigné de la jeune fille par sa famille et ils n'eurent jamais l'occasion de se revoir.


    Ce dont on est sûr par contre, c'est que Tom prénomma l'une de ses fille Jane...
    Et que sur la fin de sa vie, il reconnut avoir été amoureux de Jane Austen en 1796...

    Anne Hathaway, quoique critiquée, est sublime dans le rôle de Jane Austen. Fraîche et pimpante à souhait.

    Peut-être un peu trop jolie pour le rôle de Jane, souvent décrite comme  « ayant peu d'atouts physiques» « [...] des joues rondes, de grands yeux noisette et ses cheveux châtains formaient des boucles naturelles qui encadraient son visage. »

    James Avoy qui, d'un premier abord, ne semblait pas vraiment convenir au rôle de Tom Lefroy, se révèle pourtant plein de surprise, d'arrogance et de romantisme "juste comme il faut".

    Bref, un très beau film...

     

    -> source: Wikipédia, Cassandra Austen, Tom Jones, Canal Académie
    -> L'avis d'Evilysangel sur ce film: Le Petit Paradis
    -> L'avis de Imladris sur ce film: Le Crépuscule

     

     

     

     

    « Eternal SF SwapAlexis Pichard - Mattew Whiter et la dague de Midas »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 08:49
    Découvrir Jane Austen est un de mes défis personnels de l'année. j'espère y prendre autant de plaisir que toi!
    2
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 16:01
    Je suis sûre que tu y prendra plaisir
    Je viens de jeter un coup d'oeil sur ton blog, on ne peut pas laisser de commentaires?
    Bises (^_^)
    3
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 16:08
    Si, bien sûr; pour cela il faut cliquer sur le lien indiquant le nombre de commentaires déjà postés.
    4
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 18:08
    J'ai trouvé... en fait, j'étais resté sur l'article "sommaire" et les listes, et là on ne peut rien poster
    5
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 19:33
    J'ai eu un énorme coup de coeur pour ce magnifique livre de Jane Austen !!
    Les personnages sont vraiment bien construits et on ne peut que s'y attacher !

    Par contre moi j'ai bien aimé le film avec Keira Knighley même s'il est vrai que beaucoup de scènes ont été modifiées !
    6
    Dimanche 17 Janvier 2010 à 12:16
    Le livre est, en effet, très très beau .

    Pour le film, j'étais pourtant positive avant de lire le livre (j'ai regardé le film en 2 fois, car je voulais lire le livre avant), et ma fois, j'ai été déçu car je l'ai trouvé assez loin du livre.
    7
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 17:44
    Livre également lu dans le cadre du challenge Livraddict, mon premier, du challenge et de l'année !..... ma critique trés bientot sur mon blog, il y a tant et tant à dire sur un tel livre ! mais ..... si je n'ai qu'une chose à dire ! il est superbe !!!!.....
    8
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 17:57
    Je suis tout à fait d'accord avec toi cacahuète!!
    J'adore ce genre de challenge parce que ça permet d'élargir nos horizons
    Viens me dire quand tu mettras ton commentaire que j'aille le lire (^_^)
    9
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 18:49
    J'aime beaucoup ton article !!
    Je n'ai pas vu le film, il faudrait que je le fasse un de ces jours pour "comparer".
    10
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 19:06
    Merci beaucoup, ça me fait plaisir!
    Le film vaut le coup d'oeil: certaines ont a-do-ré, d'autres ont détesté lol
    C'est quitte ou double!
    11
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 19:30
    Alors moi j'avais vu l'adaptation avant de lire le livre alors il m'a tout de même plu peut-être qu'en le revoyant il me plairait moins...
    12
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 20:11
    Entièrement d'accord avec ce que tu dis du livre!
    Quant au film, mieux vaut ne pas le comparer au roman... C'est clair qu'il dénature le livre, mais je pense que si toi comme moi l'avions vu avant ou bien après la lecture du roman, nous l'aurions davantage apprécié!
    Reste que l'image et les lumières sont très belles...
    13
    Vendredi 22 Janvier 2010 à 06:51
    Merci Marie!
    Oui, tu as raison pour le film, il dénature le livre, mais si je l'avais vu avant ou longtemps après, je l'aurais peut-être apprécié.
    Il y a 2-3 trucs qui sont bien, quand même, dans ce film: la musique qui est très belle (ça sera mon prochain achat lol) et 2-3 scènes: lorsque Darcy aide Elizabeth à monter dans le phaeton, le gros plan sur sa main est intéressant; et lorsqu'il lui demande de l'épouser sous la pluie et qu'elle refuse (le gros plan sur son visage vaut mieux qu'un llong discours).
    A bientôt (^_^)
    14
    Vendredi 22 Janvier 2010 à 06:53
    Oui, en regardant le film avant le de lire le livre, on ne se rend pas compte de tout ce qui a été changé et de la différence d'attitude de certains personnages. Ils auraient dû mettre "adaptation livre du livre de..." plutôt que "based on...", je trouve.
    15
    Ys
    Vendredi 22 Janvier 2010 à 10:19
    En effet, tu as l'air prête pour la série BBC. Vu ce que tu reproches au film, elle te plaira certainement.
    16
    Mercredi 27 Janvier 2010 à 20:14
    Eh bien en lisant ton billet, je me dis qu'il faut vraiment que j'emprunte vite Orgueil et préjugés à la bibliothèque !
    17
    Jeudi 28 Janvier 2010 à 05:56
    J'espère' (^_^)
    18
    Jeudi 28 Janvier 2010 à 05:57
    Oui, vite-vite! lol
    19
    Vendredi 29 Janvier 2010 à 18:20
    Aïe ! Je m'en veux d'avoir été si dur avec les classiques anglais du XIXe à la lecture de l'article ! Il se pourrait même que je me laisse convaincre.. C'est dire !!
    Et merci pour la fine analyse du film par rapport au roman, c'est assez rare pour etre souligné.
    20
    Vendredi 29 Janvier 2010 à 19:09
    Merci pour tes compliments
    N'aie crainte, je ne me suis pas offusquée de tes commentaires. J'ai (j'avais) moi-même des préjugés semblables. Il faudrait que je mette à lire Jane Eyre, mais l'histoire ne me tente pas...
    Mais Orgueil et Préjugés, c'est vraiment autre chose: que du bonheur 
    21
    Mardi 2 Février 2010 à 11:52
    il faudra que je m'y mette à lire de jane Austen !
    22
    Jeudi 4 Février 2010 à 14:28
    Oui oui oui!!
    23
    Mardi 9 Mars 2010 à 09:18
    Ton billet me donne envie de lire ce livre et l'auteur que je n'ai jamais lu
    24
    Mardi 9 Mars 2010 à 19:40
    Je suis très contente!
    Lance-toi, je suis sûre que tu ne le regretteras pas
    Et reviens me dire (^_^)
    25
    Mercredi 10 Mars 2010 à 11:51
    Peut-être aurais je le plaisir de t'accueillir sur mon blog N'hésites pas à me laisser la trace de ton passage Bonne journée
    26
    Vendredi 12 Mars 2010 à 07:00
    Je vais aller y jeter un coup d'oeil (^_^)
    Merci pour ton commentaire 
    27
    Lundi 22 Mars 2010 à 21:27
    Et bien le moins que l'on puisse dire, voici une critique rondement menée!! Moi qui avait apprécié le film mais j'avoue que je n'ai toujours pas lu le livre!! c'est dans mes projets vu tout le bien que l'on en dit!! C'est malheureusement le problème avec les adaptations lorsqu'on aime un livre, on est souvent déçu...
    28
    Mardi 23 Mars 2010 à 06:54
    Merci pour le compliment! (c'en était un? ^^)
    Oui, c'est le problème des films issus de livres, ils sont souvent bâclés...
    Je viens de voir qu'ils avaient fait une série Millénium sur Canal+, issu de la fameuse trilogie de ??
    Mon mari voulait que je regarde, j'ai préféré pas...
    29
    Samedi 27 Mars 2010 à 10:31
    je suis en pleine lecture de ce livre et l'écriture me ravit
    30
    Samedi 27 Mars 2010 à 15:25
    Je suis fort contente pour toi.
    Ca a été un vrai bonheur pour moi de découvrir ce livre
    31
    Samedi 27 Mars 2010 à 22:56
    Je n'ai lu que Raison et sentiments et j(avais trouvé ça génial, mais celui-ci est le prochain sur ma liste! Et toi tu lis quand les autres?;)
    32
    Samedi 27 Mars 2010 à 22:59
    Les autres, je m'y mets dès que j'ai un trou dans mon calendrier lecture...
    Là, je finis "Sang d'Irah", puis j'attaque "Le Pacte des Marchombre 1" et ensuite "Le Chant de L'Ange", car c'est pour le partenariat.
    Après, si j'ai un creux, je verrais selon mon envie du moment
    33
    Dimanche 4 Avril 2010 à 20:31
    Un article bien écrit et très intéressant ! Je suis une grande fan de cette histoire !
    34
    Lundi 5 Avril 2010 à 09:09
    35
    Mercredi 5 Mai 2010 à 21:42

    Oh voui ! La version BBC est 50 fois meilleure ! A voir absolument !

    Colin Firth et Jennifer Ehle sont superbes tous les deux et les autres acteurs très bien également. J'aime j'aime j'aime !!! :)

    36
    Jeudi 6 Mai 2010 à 07:49

    Je n'ai pas encore vu cette version, mais elle n'aura pas de mal à être meilleure, je pense (^_^)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :