• Dany G. Zuwen - Mantax, Saga Tenebrae, Tome 1

    http://www.livraddict.com/covers/92/92061/couv71938794.jpg
    Je me lance dans mon dernier partenariat.
    Merci à Livraddict pour cette occasion. Et merci à l'auteur de ce livre pour sa sympathique dédicace.

    L'histoire:
    L'an 2058.
    L'armée des Nations Unies décide de couper le financement d'un projet top secret sur  lequel Tom Loengard, un général en charge du département scientifique de l'Union Africaine, travaille depuis une dizaine d'années.
    Il se voit alors contraint de collaborer avec Margarett Carvaletti, une milliardaire civile qui accepte de financer son projet.
    Furieuse d'être exclue lors des premiers essais et estimant que cela est son droit légitime, Margarett se faufile clandestinement dans le bâtiment.
    Tom et elle sont alors piégés lorsqu'un mauvais fonctionnement du réacteur irradie une grande partie de l'enceinte - y compris toute voie de sortie.
    Avec un réacteur qui se déstabilise rapidement et qui menace tout le continent Africain, les deux compagnons d'infortune prennent une décision qui les propulse en territoire inconnu.
    N’ayant que l’un l’autre sur qui compter, ils vont tenter de survivre dans un monde où chaque nouvelle rencontre peut être la dernière…

     

    Le résumé paraissait alléchant, et, férue de Science-Fiction, je me suis lancée dans ce partenariat espérant renouer avec mes anciennes amours.
    Malheureusement, je n'ai pas été comblée...

    Cette chronique a été très difficile à écrire pour moi car apparemment, je suis la seule à ne pas avoir aimé ce livre http://r18.imgfast.net/users/1811/16/01/72/smiles/633638080.gif
    Et c'est toujours difficile de critiquer un auteur qui veut seulement partager sa passion...

    Alors... que je vous explique pourquoi je n'ai accroché:

    J'ai trouvé les débuts un peu chaotiques. L'écriture m'a paru un peu débutante (c'est pourtant un auteur qui a déjà pas mal écrit apparemment...).
    J'ai trouvé quelques syntaxe et comparaisons malheureuses:

    - ... Dès que prêt, Feu!
    - l'entiereté
    - le sel et la viande (pg 27)
    - "d'autant plus que sur base de sa vie..." (erreur de texte?)
    etc.

    Peut-être est-ce dû au fait que l'auteur est (en partie) Belge: certaines expressions sont peut-être différentes... http://kay-smiley.info/images/1665.gif

    Dès les premières pages, Magareth considère le projet comme une "horreur", alors que ce n'est finalement qu'un projet militaire basique... Le terme "horreur" me semble exagéré...
    La construction du projet m'a semblé très tiré par les cheveux et pas crédible du tout:

    Le projet Mantax ressemble à un projet informatique, mais avec des transformateurs (qui transforment quoi?), des réacteurs (nucléaires?) et des chargements (de quoi?): j'avoue ne pas avoir très bien compris le principe...

    Lors des soucis de Mantax, Tom lance des torpilles pour "faire baisser" la puissance du réacteur... En quoi lancer des torpilles (même à neutrons, en l'occurrence), peut aider à faire baisser la puissance d'un réacteur qui s'emballe?

    Ça ne me paraît pas logique, ou alors il faut donner des explications...
    Et les explications sur le réacteur (page 27) a été proprement incompréhensible pour moi... Ce n'est pas faute d'avoir lu ne tonne de roman Sf pourtant!

    Lorsque je lis du Greg Egan, auteur qui utilise une tonne de termes scientifiques, je comprends assez bien les principes et tout parait extrêment...clair et scientifique.
    Là, on a juste l'impression d'un auteur qui ne connait rien aux principes de la physique quantique et qui essaie de combler les vides...

    J'ai aussi noté pas mal de clichés, par exemple: "il l'aida à se relever [...] mains jointes"... et en plus, c'est creux...
    Nos 2 héros sont censés être irradiés page 20, mais en fin de compte, ils ne le sont pas... à priori... car on n'en parle pas après...

    Pourquoi Gaspard envoie-t-il des hommes pour tenter de les attaquer?

    Il n'y a pas de logique. D'autant plus que cette amorce d'action finit en eau de boudin... puisqu'il ne se passe rien après...
    Lorsque Tom se réveille et qu'il apprend qu'il a été "branché" (comme une machine) car son cerveau s'est atrophié, sa réaction est "je n'ai jamais programmé ça!" (Entendez: le brancher sur la console médicale d'urgence).
    Auriez-vous eu ce genre de réaction?
    Personnellement, je pense que j'aurais plutôt été horrifiée d'avoir été "couplée" à une machine et surtout de savoir que mon cerveau était atrophié!!

    D'autant plus que, pour 2 héros au cerveau atrophié, ils s'en sortent super bien puisqu'apparemment, ça n'est pas handicapant, il marche à 100% (leur cerveau) 
    http://illiweb.com/fa/i/smiles/suspect.gif
    Savoir qu'il sont restés 3 mois en état de stase n'a pas l'air de les choquer non plus... alors que la femme de Tom était en train d'accoucher...
     

    Le titre de la première partie "Une Ride en Arcadie": à quoi cela fait-il référence? L'Arcadie est une région de la Grèce... L'intrigue du livre se passe en Afrique...
    Les titres des parties ne correspondent pas.

    Dans la partie 3,  ils sont perdus dans l'espace et le titre est "un nouveau monde".
    Alors que le titre de la partie précédente ("un voyage sans fin") aurait mieux convenu (puisqu'ils se trouve à plusieurs milliards de kilomètres de notre soleil...)

    Lorsque nos 2 héros héros rencontrent une autre forme de vie, Tom touche un objet dont la température est d'environ 50°C... C'est une température assez élevée. Pas de quoi se brûler gravement, non, mais de quoi dire "aïe, c'est un peu chaud quand même". Mais rien, pas de réaction de la part de Tom, pas de réflexion sur la chaleur... http://r18.imgfast.net/users/1811/16/01/72/smiles/3090196238.gif

    L'auteur parle également de la nature "insidieuse" de l'individu, simplement parce qu'il a feint d'être mort... Insidieux n'est peut-être pas le terme adéquat. Il est clair que la créature a peur, tout simplement...

    "[...] et regarda la banquette sur laquelle il était allongé, une petite table en verre":
    Tom est-il allongé sur une banquette ou une table? Ce n'est pas la même chose...

    Les 2 héros se détestent au début. Mais leurs échangent oscillent juste entre petites réflexions et "s'il vous plait, aidez-moi" ou "je suis désolée".
    Leurs sentiments ne transparaissent pas réellement, je trouve.

    En petit plus, je dirais que l'histoire des boucliers et de nanotechnologie est très crédible.

    Certaines répliques ne sont souvent pas crédibles non plus.
    Par exemple, au début, lorsque Loengard explique que le réacteur risque d'exploser, Gaspard (militaire haut gradé, donc pas stupide à priori) rétorque: "Vous en construirez un autre. Ce n'est pas la fin du monde".
    Je crois que tout le monde sait que si un réacteur explose, il y aurait de très gros dégâts...

    Bref, je ne vais pas noter ici toutes les petites erreurs qui m'ont sautées aux yeux, et qui fait que pour moi cette histoire aurait dû rester au rang de manuscrit, sinon, je pense que j'en aurait pour la nuit.

    Peut-être n'est-ce dû qu'à moi...
    Peut-être suis-je trop intransigente...
    Après tout, il semblerait que je soit la seule à ne pas avoir aimé...

     

    Mais bon, voilà mon ressenti...

     

    http://img571.imageshack.us/img571/2830/1toilerougeoublier.jpg

    « Mini-Swap Wish List 3° édition - 2013: Le ColisDavid Michaels - Splinter Cell, tome 1: Cellule Dissidente »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :