• Suzanne Collins - Hunger Games, Tome 3

    Suzanne Collins - Hunger Games, Tome 3
    J'attaque enfin le dernier tome de la série...


    L'histoire:
    Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games.
    À deux reprises.

    Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante,
    elle n'est toujours pas en sécurité.

    Le Capitole est en colère. Il veut se venger.
    De Katniss.

    Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait
    que personne d'autre n'est en sécurité non plus.
    Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.

     

     

     

      Attention Spoilers 

    J'ai enfin terminé cette trilogie, commencée il y a un an. Enfin!
    Et quelle déception!
    Une histoire qui avait si bien commencé, qui était palpitante en entrainante...
    Ce dernier tome, c'est la décadence totale.
    Autant le 1° tome était passionnant, et donnait envie de connaitre la suite; Le second commençait déjà à montrer des signes de faiblesses même s'il gardait encore une certaine accroche.
    Autant ce 3° opus est l'inverse de tout ça...

    Heureusement qu'il y a un minimum de suspens, sinon, je pense que j'aurais abandonné ce livre.
    J'ai du mal à comprendre comment l'auteur a pu autant s'embourber. Elle avait une histoire en or entre les mains, et la fin est complètement loupée.

    L'intrigue est plate, il ne se passe rien.
    Les personnages ont totalement changé:
    Gale qui était si attirant et intéressant dans le 1° (et même le 2° tome) devient transparent, sans consistance. Même sa colère contre le Capitole, et son envie de tuer tout le monde tombe à plat. On ne ressent rien de sa haine et de son nouveau côté "obscur"
    Peeta, absent dans la première moitié du livre, nous revient complètement changé. Bon ok, il a été torturé (et les passages où on le "voit" à la télé sont assez bien retranscrits pour le coup), mais de là à en faire un personnage qui ne sert plus à rien... Un coup, je vais bien, un coup je pète les câbles, un coup je vais bien... Son personnage ne fait absolument pas avancer l'histoire.
    Il était pourtant très bien introduit: ses passages à la télé, puis son retour où il essaie de tuer Katniss, sa folie envers elle. Je me suis dis "chouette, va y'avoir un peu de piquant", mais en fait, non

    Et enfin, Katniss.
    Le clou du spectacle!
    Elle m'avait déjà agacé dans le Tome 2 avec ses petits caprices, mais alors là, j'ai eu envie de la gifler!
    Elle est molle, elle ne fait rien. Du début à la fin, elle regarde les évènements passer sans prendre le train en marche.
    Les rares fois où elle fait quelque chose, c'est qu'elle s'est laissé entrainée à son insu.
    Et 30 pages à lire ses lamentations! Non mais 30 pages, quoi!!
    Elle subit tout sans agir.
    Du début à la fin, elle est blessée (l'auteur voudrait-il rendre son héroïne inintéressante plus attachante?), et sous morphine. Autant dire que le concept d'héroïne en prend un coup!
    Tout ça pour dire qu'il n'y a aucune continuité dans les personnages. Ils passent d'un extrême à l'autre...

    Puis nous attaquons les personnages secondaires.
    Haymitch, toujours égal à lui-même, j'ai adoré, mais on le voit si peu...
    Plutarch, pas très développé... Un coup il est avec elle, un coup non...
    Coin: enfin un perso pas trop mal réussi. Je l'ai détesté!
    Boggs: le personnage le plus inattendu et celui que j'ai préféré. Mais il aurait mérité que l'auteur le traite un peu mieux...

    Je passe les autres (Finnick, Annie, Dellie, Prim, Beetee etc etc...) car même s'ils sont sympa, l'auteur ne s'y attarde pas assez profondément pour qu'ils apportent de la teneur à l'histoire.
    Ils ne sont pas assez exploité alors qu'ils auraient pu apporter une trame plus solide à l'histoire.
    C'est là, qu'en tant qu'auteur (en herbe) moi-même, je me rend compte de la fragilité entre une œuvre de qualité et une histoire pas assez travaillée

    Après tout ça, l'auteur a dû se dire qu'il fallait qu'elle tue quelques perso intéressants pour que ça soit plus accrocheur.
    Malheureusement, la pertes de ces perso enferme un peu plus l'histoire dans quelque chose de bâclée.
    Il y a des belles morts (comme celle de Rue dans le tome 1), mais celles de Finnick, Boggs et Prim n'apportent rien. Pas de sentiment, on ne s'y attarde pas,
    on n'en reparle même plus, on ne les pleure pas...

    On n'a pas beaucoup idée du décor. À part peut-être un petit peu, quand ils arrive dans le Capitole, mais sinon, on a droit à des couloirs, des hangars, des bâtiments. Point. Rien de très imaginatif.
    Le 13° district tombe dans la caricature du Capitole, avec ses règles de vie très strictes, et son pseudo gouvernement.

    Il y a beaucoup de longueurs.
    Comme nous sommes dans la tête de Katniss, elle décrit tout ce qu'elle voit, ce qu'elle entend. Et comme elle est souvent droguée, ben ça donne des tirades à rallonge assez inintéressantes

    Et enfin, nous attaquons le final!
    Et là, on se dit "chouette, il va y avoir un peu d'action et des rebondissements!" (Ouais, je sais, je dis souvent "chouette" )
    En bien, même pas!!
    L'auteur s'en tire avec une pirouette: une explosion et hop! notre héroïne évanouie et droguée qui se réveille plusieurs jours plus tard.
    Du coup, ben elle a rien fait notre Katniss, hein...

    Elle devait retrouver Snow, avoir une discussion les yeux dans les yeux qui nous aurait noué les entrailles et tiré quelques larmes (c'est ce qu'aurait fait tout bon auteur: un beau face à face entre les 2 ennemis de l'histoire qui aurait mis une certaine tension, à ce stade).
    Et bien non! À croire que Madame Collins ne savait pas trop s'en dépatouiller, alors pouf! explosion et tout est réglé.

    Et pire, Katniss vote pour des nouveaux Hunger Games, avec les enfants du Capitole! Elle qui s'est battue depuis le début pour que ça s'arrête, qui était la porte-parole pour dénoncer cette horreur, qui a commencé à se battre pour ça!
    Ça n'a aucun sens! De même qu'Haymitch qui vote comme elle, juste parce qu'elle est le geai moqueur...
    Bref, j'ai été outrée par ce passage tellement il va à l'encontre de tout ce qu'avait écrit l'auteur
    jusqu'à présent...

    Un vrai gâchis!

    Le livre se finit sur des personnages brisés qui ne font même pas de peine.
    L'auteur s'est débarrassée des personnages encombrants qui ne l'intéressaient visiblement plus. Et comme par hasard, c'est à ce moment là que Peeta redevient lui-même. Mais son histoire d'amour avec Katniss est froide, sans substance, sans... amour.
    Comme l'a si bien dit l'auteur à un moment donné: "elle choisira celui qui sera le plus à même de l'aider à survivre" (comment un auteur peut-il parler de sa perso principale comme ça, d'ailleurs? Cette histoire ne s'y prêtait absolument pas! On est censé aimer Katniss! Elle en fait un personnage froid et calculateur.)

    Bref, une histoire molle où l'on attend sans cesse qu'il se passe quelque chose d'intéressant, sans que cela arrive.
    Elle ne répond même pas a une des intrigues-clés: qui a fait exploser la bombe et tuer tant d'enfants ainsi que Prim?

    Pour conclure, je dirais que je suis très frustrée par ce dernier tome. Ce livre restera dans ma mémoire pour m'aider à me souvenir de ce qu'il ne faut pas faire quand on écrit une histoire...

    Suzanne Collins - Hunger Games, Tome 3

     

     

    « Dee Schulman - Parallon, TomeL'homme qui venait de nulle part - Penelope Williamson »

  • Commentaires

    1
    Teneombre
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 16:48

    Coucou :)

    Je suis assez d'accord avec toi, quoique je ne puisse pas pousser l'analyse aussi loin puisque je l'ai lu en anglais. Je n'aime en effet pas du tout sa manière de déblayer le plancher. C'est horrible et juste inutile. Le seul moment frisonnant, c'est le bombardement et Kantniss qui se sert de son arc. C'est son arme de prédilection. Elle est véritablement un dieu avec, surtout après la séance pré hungergame d'entrainement dans le 2. Et au final, dans le trois, je n'ai pas compté beaucoup d'exploit de sa part à ce niveau là.

    Tu décris bien le problème : drogue et personnages qui ne se retrouvement pu. Et elle devient en effet horriblement froide et inactive, c'est juste pathétique.
    Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi pour la fin, on sait qui a tué prim et les gamins : la dirigente du district treize. Par contre oui, clairement, le vote pour les hunger games m'a particulièrement choqué. cela devait être une critique de la téléréalité, au final, cela n'en fait qu'une promotion.

    Très bien écrit en tout cas

     

    catly

     

    Ten

    2
    Vendredi 24 Janvier 2014 à 07:42

    Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé ce tome.
    Quand je vois la tonne de critiques positives et les "oh, j'en ai les larmes aux yeux tellement c'est bien; tout à fait cohérent; une fin digne de la saga; encore meilleur que le tome 2; une fin admirable" et j'en passe, je me demande si ces lecteurs ont de la crotte dans les yeux ou si je suis trop exigente...
    Mais bon, je me rends compte que finalement, on est nombreux à ne pas avoir aimé ce livre
    Pour l'histoire de la bombe oui, on se doute que c'est Coin et Plutarch, mais ce n'est pas vraiment clair, et absolument pas clarifié. C'est comme si tout le monde le savait mais que personne n'était choqué... Et puis, si elle a tué Coin, pourquoi pas Putarch puisque apparemment, ce serait lui qui aurait la décision... bref, pas très cohérent

    Merci pour ton message Teneombre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :