• Susan Beth Pfeffer - Chroniques de la fin du Monde, Tome 1: Au Commencement

    http://img823.imageshack.us/img823/3776/chroniques1.png

     

    Me voici donc à chroniquer un de mes 20 livres de retard http://kay-smiley.info/images/1129.gif

    Soyez indulgent, je l'ai lu début Octobre...

    L'histoire:

    Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.

     

    J'ai beaucoup aimé cette lecture.
    Vraiment beaucoup!
    Au début, je m'attendais à une histoire pleine d'actions, genre 2012 (le film!), et en fait pas du tout.

    Bien sûr, il y a quand même une bonne partie du livre qui parle de cet astéroïde et de cette lune qui bouge.
    On évoque tous les problèmes causés par cet accident (raz-de-marée, volcans, tremblements de terre etc), mais en fin de compte, nous les vivons de loin.

    Le livre ressemble plus à un huis clos entre plusieurs personnes et leur manière de survivre à cette catastrophe.
    On est pris dans l'histoire et il est très difficile de lâcher le livre avant la fin tellement il est captivant et l'on souhaite connaître la fin.

    L'héroïne est très intéressante car beaucoup plus réaliste que la plupart des héroïnes de roman Young Adult.
    Elle est n'a pas de super pouvoir, elle n'est pas timorée, elle ne pense pas qu'à elle.
    Elle vit cette histoire comme une fille de 16 ans, mature, intelligente et courageuse.

    L'auteur a été plus loin qu'une simple histoire de Terre ravagée.
    La mère de Miranda, par exemple, pourra être amenée à choisir lequel de ses trois enfants privilégier pour qu'il survive.
    Car, tenter de survivre est bien beau, faire des réserves de nourriture, de bois pour se chauffer, de couverture, également... mais si tout cela ne suffisait pas?

    Si l'hiver, exceptionnellement froid et précoce auquel nos héros doivent faire face, durait beaucoup plus longtemps que les scientifiques ne l'avaient prévu... comment survivre, alors?

    J'ai d'ailleurs été positivement fascinée par cette mère courage qui, dès le début de la catastrophe, entreprend de prendre les choses en main pour sauver sa famille (ami(e)s et ex-mari).

    Toutes ses initiatives permettront à tous de surmonter cette épreuve et de garder le moral (même si, à certains moments, le doute les étreints, les pousse dans leurs derniers retranchements, et les propulse vers une colère qui ne cesse de grandir).

    En bref, un livre assez exceptionnel, une écriture fluide qui se lit sans à-coup et qui nous emporte dans un univers prenant et inquiétant, plein de surprise et d'émotions.

    Ma cotation:

    http://img202.imageshack.us/img202/3429/cotationexcellent57.png

     

    http://img545.imageshack.us/img545/296/objectifpal2013.jpg Challenge Objectif PAL 2013 (2/200)

    « J.R. Ward - La Confrérie des Ombres, Tome 6: L'Amant ConsacréChallenge "Je Veux du Héros" »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Décembre 2012 à 18:20

    Il est dans le Baby Challenge SF 2013 ! Je ne connaissais pas du tout et j'ai vraiment hâte de le découvrir ! Ton avis donne très envie !

    2
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 10:12

    Tu vas voir, il est vraiment génial comme livre

    Je vais aller jeter un coup d'oeil au Baby  Challenges

    3
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 14:02

    C'est une lecture qui me tente vraiment beaucoup et qui sera clairement au programme de cette année. Et ta chronique renforce mon envie de me jeter dessus.

    4
    Lundi 7 Janvier 2013 à 20:42

    N'hésite pas à venir me dire quand tu auras fait ta chronique que j'aille te lire

    5
    Dimanche 24 Février 2013 à 19:41

    Perso, j'ai eu un peu plus de mal. J'ai trouvé quand même que l'action était présente mais un peu molle. Et j'ai trouvé assez étrange que personne n'ait essayé de venir piller la maison, enfin peut-être qu'ils ont eu de la chance. Par contre, j'ai beaucoup apprécié que l'héroïne se soit comportée comme une ado au début. Allez c'est peut-être une sale garce égoiste au début mais c'est normal, non ? Qui est préparé à un truc pareil  Et puis on voit bien son évolution au fil du temps. C'est sympa.

    6
    Mardi 26 Février 2013 à 12:00

    C'est vrai qu'il y a peu d'action, mais ce n'est pas un livre d'action à mon sens, donc ça ne m'a pas dérangé .

    Pour le pillage de maison, il me semble qu'ils habitent un peu à l'écart, loin de la ville.

    Dès que la neige commence à tomber, il faisait tellement froid que personne n'aurait eu le courage d'aller jusque chez eux, je pense.

    Et puis l'auteur raconte que tout le monde restait enfermé chez soi. Il n'y a que quand leur amie meurt (la vieille dame) que Miranda va récupérer ses affaires avant que la maison ne soit pillée...

    En même temps, j'ai entendu beaucoup de sociologue dire que ça ne se passerait pas forcément comme ça s'il y avait une catastrophe.

    Dans beaucoup de films, on voit les gens piller et tuer, mais il y aurait sûrement aussi beaucoup d'entraide et pas forcément de pillage

    Oui, c'est vrai que l'héroïne est restée fidèle à elle-même: une ado à qui arrive une catastrophe.

    Et c'était agréable de voir un personnage restait tel qu'il devrait êtrevraiment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :