• Elizabeth Lowell - Poker Menteuse

    Elizabeth Lowell - Poker Menteuse
    J'ai lu ce livre il y a 15 ans, et je me souviens que j'avais adoré cette histoire.
    Aujourd'hui, je mets un bémol: j'ai aimé, mais...

    L'histoire:
    Canyon City, colorado.
    Un saloon enfumé, une table de poker où sont assises quatre personnes.
    L'atmosphère est ténue, sur la table s'entasse un véritable magot: collier de perles, bague sertie d'une émeraude, parchemin dévoilant la cachette d'un trésor espagnol...

    Eve prend une profonde inspiration et lance d'une voix claire:
    - J'ai joué. À vous, messieurs!
    - Une petite minute, Mademoiselle, vous êtes fauchée comme les blés. Quelle peut être votre mise?
    - Elle est assise devant vous. Je suis la mise.
    Une lueur ironique traverse le regard clair de l'inconnu. Il retourne ses cartes: une quinte flush. De cœur!
    La partie de poker lui paraît soudain bien alléchante...

     

     Forcément, la première fois, j'avais 19 ans et les hormones qui me démangeaient.
    Rien de tel qu'une sympathique histoire d'amour
    entre un cow-boy aventurier et une fausse fille de saloon - gardons le suspense entier - qu’une grande ballade dans les plateaux arides du Colorado avec des méchants vilains aux trousses.

    Bouh, que d’émotions !

    Bref, me voici 15 ans plus tard  (interdiction de calculer mon âge! ) avec ce même livre, espérant retrouver les émois de mon adolescence (oui, j’étais à la traîne  ) .
    Hors, vous vous en doutez bien, le miracle n’a pas eu lieu.
    J’ai aimé cette histoire, je l’ai trouvé sympathique… mais j’ai sauté plein de passages  .

     Pourquoi ?

    Parce que les descriptions tirent en longueurs, à défaut de nourrir l’œuvre.
    Parce que les scènes de sexe m’ont fait sourire :
    « Les lèvres de Reno se posèrent sur les siennes et son corps tout entier s’embrasa. » (Faudrait que j’en parle à mon mari, pour voir… )
    Parce que l’héroïne est un peu cruche (même s’il y a pire) et du genre à dire « oh non , Reno, il ne faut pas ! » à chaque fois qu’il la touche. La 1° fois, je veux bien, c’est le style, on fait avec. Mais la cinquième...
     

    Bref, j’ai survolé.

    Mais sinon, ça se lit. Il n'y a pas besoin de chercher midi à quatorze heure 

    Ce que j'ai aimé dans ce livre:
    - une histoire simple qui permet de s'évader vite et aisément;
    - un héros comme je les aime
    (sauf à partir du moment où il tombe amoureux ; c’est bien connu, l’amour rend bête) : un beau mâle un peu ironique, un dur à la gâchette rapide (chacun ses fantasmes, désolée, moi c’est le genre cow-boy froid et mal rasé, entre autre…  );
    -
    le prénom du héros… ben oui, Matt Moran, ça pète, je trouve. Mais ne me demandez pas pourquoi il est surnommé Reno, ça n’est pas expliqué dans le livre...
    -
    une aventure à cheval à travers les Rocheuses...

    Bref, pas mal de choses quand même.

    Je le conseille à toutes celles qui aiment le genre
    Et moi, je vous quitte, parce que Reno, il a un frère, une sœur et un copain du même auteur… 
    happy

     

    Elizabeth Lowell - Poker Menteuse

     

     

     

    « Boxedup, vous connaissez?Rιcκ Rιθrδαν - Pεrcψ Jαcκsθν, Lε Vθlεur δε Fθuδrε (Rick Riordan - Percy Jackson, Le Voleur de Foudre) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Mars 2010 à 14:10
    moi aussi je l'ai lu il y a longtemps...
    pour ce qui est des prénoms, je me souviens être tombée sur la version original d'un autre de la série, et force est de constater que chez j'ai lu, une fois encore, ils se sont lâchés du coté des noms...
    c'est un joyeux bordel, les noms ne sont pas les même d'un opus à l'autre...
    et comme un malheur n'arrive jamais seul, tu te doutes bien qu'il y a eu de la "coupe" dans l"oeuvre intégrale" ^
    2
    Vendredi 5 Mars 2010 à 14:23
    Genre cow-boy froid et mal rasé ? C'est comme les pirates, j'adore ! :-D
    Bon par contre, c'est pas trop le genre de bouquins que je lis, donc je vais passer.
    3
    Vendredi 5 Mars 2010 à 15:26
    Oui j'ai entendu parler des prénoms
    Pour les "coupes", c'est ce qui me donne envie de passer à la VO... j'ai quelques livres qui m'attendent pour ça, mais je n'ai pas encore sauter le pas   (͡^̯^͡)
    Merci pour ton mot madelmoiselle le raton! (heu, c'est bien Raton des Rom?)
    4
    Vendredi 5 Mars 2010 à 15:28
    lol
    Merci quand même pour le commentaire, ça fait plaisir!!
    Et puis, moi aussi j'adore les pirates (♥‿♥)
    5
    Vendredi 5 Mars 2010 à 20:00
    Je viens de comprendre le problème des prénomns Queenie!
    Dans le dernier tome, le frère ne s'appelle pplus Rafe mais Ray! aaaaaaarghhhhhhh
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 5 Mars 2010 à 20:09
    Je viens de comprendre le problème des prénomns Queenie!
    Dans le dernier tome, le frère ne s'appelle pplus Rafe mais Ray! aaaaaaarghhhhhhh
    7
    Dup
    Mercredi 17 Mars 2010 à 08:51
    Excellente ta chronique! MDR
    Tu donnerais presque envie de relire du Harlequin!
    8
    Mercredi 17 Mars 2010 à 11:58
    lol
    Merci!!! (^_^)
    9
    Mercredi 17 Mars 2010 à 13:51
    j'ai lu ce livre, il y a très longtemps, et comme toi je l'avais adoré (gardé précieusement dans ma bibliothèque) comme tu sais, je suis passée à la vo et j'ai découvert d'autres auteurs et d'autres genres... je pense que si je devais le relire(cela n'arrivera pas lol) j'y mettrais également un bémol mais cela reste un très bon souvenir,
    d'ailleurs à une époque je lisais une quantité d'histoires qui se passaient au far west, je n'en lis plus... ce n'est plus mon truc :)
    et que dire de la couverture du livre... ( no comment lol)
    10
    Mercredi 17 Mars 2010 à 19:46
    Oui, je vois que nous avons le même sentiment
    Elle est pas belle la couverture?
    J'aimerais bien qu'il soit ré-édité, j'aime bien les nouvelles couvertures de J'ai Lu (^_^)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :